Passer au contenu

/ Département de littératures et de langues du monde

Je donne

Rechercher

Experts en : 18e siècle

Bouchard, Jacques

BOUCHARD, Jacques

Professeur titulaire

Jacques Bouchard est un spécialiste de l’Aube des Lumières chez les Grecs et les Roumains. Il a étudié et édité des écrivains grecs originaires du Phanar, un quartier de Constantinople, aujourd’hui Istanbul, dont certains ont régné sur la Moldavie et la Valachie de 1709 à 1821. Il a dirigé des étudiants qui ont complété des diplômes d’études supérieures sur ces sujets. Il a publié de nombreux articles et des livres dans ce domaine, en français, en grec et en roumain.

Le professeur Bouchard a publié des études et de nombreuses traductions des poètes grecs qui appartiennent à la modernité, et en particulier au Surréalisme. Il est un spécialiste de l’œuvre poétique d’Andréas Embiricos (1901-1975), de Nicos Engonopoulos (11907-1985), de Miltos Sachtouris (1919-2005), d’Odysseas Elytis (1911-1996) et autres. Il a réalisé avec le cinéaste Nikos Alevras un film sur le poète Andréas Embiricos. Il a participé à une anthologie multilingue des poèmes de Constantin Cavafy (1863-1933). Avec ses étudiants, il a traduit une anthologie des poètes grecs de Montréal et des poèmes de Nikiforos Vrettakos (1912-1991).

Jacques Bouchard s’est penché sur les problèmes de la traduction littéraire et il a traduit, en plus de recueils de poèmes, de nombreux textes de prose, en particulier des romans de Nicolas Mavrocordatos (1680-1730), Pavlos Matessis (1933-2013), Margarité Karapanou (en 1946-2008), Zyranna Zatéli (née en 1951), et, en collaboration avec Fred A. Reed, un roman de Nikos Kachtitsis (1926-1970). Il vient de faire paraître une anthologie de 34 nouvelles grecques de 1974 à nos jours. Il a publié chez Gallimard, au Seuil, L’Harmattan, aux Presses de l’Université de Montréal, chez Omonia de Bucarest, à l’Instant même, aux éditions du Centre Pompidou, etc.

Lire plus…

Profil complet

DESPOIX, Philippe

Professeur associé

Dix-huitièmiste, Philippe Despoix s'intéresse aux voyages scientifiques européens de l'époque des Lumières et plus particulièrement, dans le cadre du groupe de recherche « Gestes admirables », au rôle et à la diffusion de la gravure. Également spécialiste de la pensée germanique du XXe siècle, il fait partie du Centre canadien d'études allemandes et européennes dont il codirige la collection aux PUM. Il est aussi membre de l'école doctorale transatlantique “Diversity: Mediating Difference in Transcultural Space”.

Membre du comité scientifique du Centre de recherche sur l'intermédialité, il y collabore à l'équipe  « Archiver à l'époque du numérique » et dirige la revue Intermédialités. Histoire et théorie des arts des lettre et des techniques. Ses recherches actuelles portent sur la fonction des médias dans les processus mémoriels et interculturels. Il prépare un ouvrage qui envisage le rapport entre photographie, anthropologie et histoire dans une perspective intermédiale.

Lire plus…

Profil complet

MOSER-VERREY, Monique

Professeure honoraire

Le corps parlant, l'écriture sensible et le livre à gravures dans l'Europe des Lumières.

Lire plus…

Profil complet

Poupeney Hart, Catherine

POUPENEY HART, Catherine

Professeure honoraire

  • Émergence et consolidation de la modernité en Amérique hispanique;
  • Construction et diffusion des imaginaires identitaires collectifs; (régionaux, prénationaux et nationaux) en Amérique hispanique à l'époque coloniale (XVIe-XVIIIesiècles);
  • Régions plus particulièrement considérées: aire andine et Amérique centrale-Mexique;
  • Genres plus particulièrement étudiés: chroniques des Indes, récits de voyage, histoires naturelles et morales, presse périodique.

Dans le cadre de recherches sur les écrits produits pendant la période coloniale en Amérique hispanique (XVIe siècle-début du XIXe siècle), des aspects particuliers ont été privilégiés au cours des années: les formes (chroniques, histoires naturelles et morales, relations géographiques) et des thématiques américaines spécifiques (invention de l'« Indien », construction de l'« autre » européen, de la terre, imaginaires de la région), telles qu'abordées par les secteurs lettrés, laïcs aussi bien que religieux, métis ou autochtones autant qu'européens. Sans abandonner ces préoccupations, l'accent de la recherche est mis davantage actuellement sur la transition entre l'Ancien Régime et la Modernité en Amérique hispanique, sur la contribution des élites à la diffusion des Lumières, sur l'émergence de la pratique journalistique et des discours nationalistes.

Lire plus…

Profil complet