Passer au contenu

/ Département de littératures et de langues du monde

Je donne

Rechercher

Littérature comparée

Programmes de 1er cycle

À la jonction de toutes les cultures

La littérature comparée se situe au carrefour d’une multiplicité de cultures – langues, images, technologies, expériences de voyage, mémoire, imaginaire. Pourquoi alors parler de littérature et non de cultures comparées ? Pour une raison simple : la littérature étant intimement liée aux différents types d'arts et de médias, que ce soit le jeu vidéo, la bande dessinée, la télé, le cinéma ou les journaux, elle les représente tous.

Quel intérêt d’étudier cette discipline ?

La littérature comparée apporte des pistes de réponses à une foule de questions à caractère interculturel. Pour ce faire, elle adopte une approche interdisciplinaire (anthropologique, sociologique, historique, politique, philosophique, etc.) qui permet l’analyse critique de thématiques spécifiques en situant celles-ci dans leur contexte culturel, social, politique, économique, scientifique ou autre.

  • Comment la violence, l’identité sexuelle ou la discrimination raciale sont-elles représentées dans un jeu vidéo, une bande dessinée ou un roman ?
  • Quelle place les changements climatiques occupent-ils dans une série télé ou un film ?
  • En quoi l'immigration a-t-elle transformé la société québécoise et son paysage culturel ?
  • Comment les écrivains de traditions et d'époques différentes ont-ils abordé la notion d’altérité ou de leur place dans le monde ?
  • En quoi la littérature a-t-elle influencé le cinéma, et vice-versa ?

Voilà autant de questions auxquelles la littérature comparée tente de répondre.

Apprenez-en plus sur nos programmes en visionnant la vidéo de notre diplômée :

Une formation interculturelle et interdisciplinaire

Nos programmes en littérature comparée vous amènent à réfléchir aux problèmes sociopolitiques qui touchent l’ensemble de la société contemporaine, à travers l’étude de phénomènes littéraires et médiatiques de différentes époques. La formation vous incite aussi à prendre position devant les questions que soulèvent une œuvre ou une production médiatique, et à agir de façon critique et consciente.

Vers une connaissance approfondie des théories littéraires

L’enseignement des théories littéraires (ou outils d’analyse) spécifiques à la littérature comparée, de son apparition comme discipline jusqu’aux recherches contemporaines et interdisciplinaires, assure la compréhension des phénomènes littéraires et médiatiques.

Les activités s’articulent autour de quatre grands axes :

  • savoirs et théories littéraires
  • traditions littéraires comparées
  • médias
  • interculturel

Le programme met par ailleurs l’accent sur l’apprentissage intensif des langues.

Un milieu de formation d’exception

L’UdeM est le seul établissement en Amérique du Nord à offrir des programmes de littérature comparée en français aux trois cycles, depuis le baccalauréat jusqu’au doctorat.

Le Département de littératures et de langues du monde se distingue en outre par :

  • L’analyse du monde contemporain dans ses expressions mondialisées et interculturelles ;
  • L’ouverture aux diverses formes de pratiques culturelles : le livre numérique, le cinéma, les séries télévisées, etc. ;
  • Un milieu de recherche et d’enseignement personnalisé et un département à taille humaine.

Cycles supérieurs

Étudier la littérature comparée aux cycles supérieurs vous permet d’affiner votre compréhension des phénomènes textuels et discursifs.

En vous inspirant des théories littéraires, des études culturelles et médiatiques, de la philosophie et de l'anthropologie, vous pourrez mener à terme des projets de recherche personnalisés à la maîtrise et au doctorat, souvent au sein de centres et de laboratoires de recherche novateurs qui se nourrissent de l'interdisciplinarité.

Programmes de 2e et 3e cycles

    • Littérature comparée et générale
    • Théorie et épistémologie de la littérature
    • Études littéraires et intermédiales
    • Études allemandes
    • Études hispaniques

Perspectives d’emploi

La littérature comparée : un tremplin vers le marché de l'emploi

Étudier la littérature comparée vous permet d’acquérir une solide culture générale, de développer des habiletés en recherche, en rédaction et en communication, et d’exercer votre esprit critique. Les connaissances interdisciplinaires que vous aurez assimilées vous préparent en outre à trouver réponse à une multitude d’enjeux actuels, que ce soit sur le plan social, culturel, politique ou médiatique.

Voici quelques-uns des domaines qui recherchent des compétences acquises lors d’études en littérature comparée.

  • communication
  • radio, télévision et autres médias
  • publicité
  • recherche
  • organismes publics liés à la culture, à l'immigration, aux relations ethnoculturelles ou aux affaires extérieures

Avec une formation complémentaire (au 1er cycle ou aux cycles supérieurs) en littérature comparée ou dans un autre programme, vous pourriez opter pour une carrière en :

  • enseignement
  • journalisme
  • traduction.

Par ailleurs, celles et ceux qui s’intéressent à l'enseignement dans des programmes préuniversitaires ou universitaires, en Amérique du Nord ou ailleurs dans le monde, doivent tenir compte des nouvelles exigences de formation bidisciplinaire des maîtres imposées par le ministère de l'Éducation. Il s'agit d'une formation dispensée par la Faculté des sciences de l'éducation, à laquelle participe le Département.

Voici quelques exemples de postes occupés par nos diplômées et diplômés en littérature comparée.

  • Correctrice, Éditions Goélette
  • Enseignant, Centre de services scolaire de Montréal
  • Directrice littéraire, Héliotrope
  • Conseillère en documentation, Hydro-Québec
  • Traducteur, cabinet de traduction Versacom
  • Bibliothécaire, Ville de Montréal
  • Conseillère pédagogique, Cégep Marie-Victorin
  • Conseiller en formation, Université Laval
  • Médiateur en numérique, Bibliothèque et Archives nationales du Québec
  • Tuteur de français langue seconde, Language Research Development Group (LRDG)
  • Médiathécaire, Société Radio-Canada
  • Professeure en littérature, Collège de Bois-de-Boulogne

Osez continuer

Avec une formation complémentaire (au 1er cycle ou aux cycles supérieurs), vous pourriez opter pour une carrière en enseignement, en recherche, en journalisme ou en traduction.