Editer votre profil

Béland, Martine

Professeure associée

  • Directrice, Centre canadien d'études allemandes et européennes (CCÉAE)
  • 514-343-6111, poste 5506

Contact :

Béland, Martine

Présentation

Martine Béland est titulaire d’un doctorat en philosophie de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris) et de trois diplômes de deuxième cycle en philosophie (Ottawa), en études allemandes (Montréal) et en études politiques (EHESS). Ses recherches portent sur la philosophie au 19e siècle (particulièrement Nietzsche), les études allemandes, l’histoire des idées et l’esthétique (philosophie de la littérature, de la musique et de la traduction).

Ses travaux sur Nietzsche portent sur sa critique culturelle, son esthétique et la dimension littéraire de son oeuvre, ainsi que sur sa réception aux 19e et 20 siècles. Elle démarre présentement un projet de recherche sur le germaniste Charles Andler. 

Martine Béland est chercheure associée au Centre canadien d’études allemandes et européennes (CCÉAE) de l’Université de Montréal et membre de son comité de gestion; professeure de philosophie au Cégep Édouard-Montpetit; membre du Groupe international de recherches sur Nietzsche (GIRN); et membre du comité des publications du PAES à la Fédération canadienne des sciences humaines.

Son livre Kulturkritik et philosophie thérapeutique chez le jeune Nietzsche fut finaliste pour le Prix du Canada en sciences humaines, en 2014.

Champs d'expertise

Publications principales

  • Karl Löwith, écrits américains, suivi de Philosopher à l’épreuve de l’histoire, sous la dir. de M. Béland, Presses de l’Université de Montréal, 2019.
  • « La réception comme expérience esthétique : Nietzsche face aux limites de l’esthétique phénoménologique de Roman Ingarden », in C. Bertot et J. Leclercq (dir.), Nietzsche et la phénoménologie, Paris, Garnier, 2019.
  • 15 entrées sur la réception de Nietzsche, in D. Astor (dir.), Dictionnaire Nietzsche, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 2017.
  • Lectures nietzschéennes. Sources et réceptions, sous la dir. de M. Béland, Presses de l’Université de Montréal, 2015.
  • « Les préfaces de Nietzsche, invitation à la philosophie comme expérience », Revue philosophique de la France et de l’étranger, vol. 139, n° 4, 2014, p. 495-512.
  • « Vocation as Therapy: Nietzsche in Academia », in E. Friedland et H. Hutter (dir.), Nietzsche’s Therapeutic Teaching, for Individuals and Culture, Bloomsbury, 2013, p. 13-30. 
  • Kulturkritik et philosophie thérapeutique chez le jeune Nietzsche, Presses de l’Université de Montréal, 2012.
  • « Nietzsche avant Brandes. Une étude de réception germanophone (1872-89) », Nietzsche-Studien, vol. 39, 2010, p. 551-572.