Les jeudis du cinéma allemand à l’UdeM - Jakob der Lügner (Jakob le menteur)

- - Événements

Présentés par le Centre canadien d'études allemandes et européennes (CCEAE) et le IRTG, en collaboration avec le Goethe-Institut et le Département de littératures et de langues du monde

Carrefour des arts et des sciences, Pavillon Lionel-Groulx, C-1017-02 - De 16 h 15 à 18 h 15 - Entrée libre

Les jeudis du cinéma allemand reprennent leurs séances à l'Université de Montréal pour la troisième
année consécutive ! Quatre longs-métrages issus de la culture germanique seront ainsi projetés durant la session d'hiver, à raison d'un film par mois, de janvier à avril, pour votre plus grand plaisir.

Cette année, les jeudis du cinéma allemand s'inscrivent dans le cadre du cours ALL 3273 - Le roman allemand contemporain, et mettent à l'honneur le cinéaste et l'écrivain. Vous aurez ainsi l'occasion de voir ou revoir des films relevant de différentes traditions et ayant en commun de s'appuyer sur les oeuvres de grands auteurs contemporains de langue allemande. Chaque projection sera précédée d'une brève introduction à deux voix assurée par Barbara Agnese et Jenny Brasebin du Département de littératures et de langues du monde. La séance du 26 janvier se déroulera en présence de Laurence McFalls, directeur du Centre canadien d'études allemandes et européennes et du IRTG, ainsi que d'Anissa Lahyane pour le Goethe-Institut.

Jakob der Lügner (Jakob le menteur)
Carrefour des arts et des sciences (C-1017-02)
Jakob der Lügner, Frank Beyer, RDA, 1974, 96 min (allemand, sous-titré en français)

Dans le ghetto juif d’une petite ville de Pologne, en 1944, Jakob Heym est surpris en train de circuler après le couvre-feu. Alors qu’il est emmené dans les bureaux de l’officier de garde, il apprend par hasard que les troupes russes gagnent du terrain. Jakob est finalement renvoyé chez lui, et, de retour parmi les siens, il propage la rumeur d’une libération prochaine. Sentant les bienfaits de cette nouvelle sur le moral des membres de sa communauté, et afin de faire vivre l’espoir dans le coeur de ses camarades, Jakob Heym prétend détenir un poste de radio (chose qui était punie de mort par les nazis) et invente jour après jour des informations laissant envisager la fin imminente de la guerre. Mais ses mensonges finissent par le rattraper. Adapté d’un roman de Jurek Becker par l’un des plus grands
réalisateurs est-allemands, Jakob der Lügner connaît un succès international et obtient une nomination au titre de meilleur film étranger lors de la cérémonie des oscars de 1977.

Contact : jbrasebin@gmail.com

Détails de l'événement

Date de l'évènement : jeudi 26 janvier 2017 16:15 - 18:15
Emplacement : Carrefour des arts et des sciences (C-1017-02)
Prix : Gratuit $

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer