Un laboratoire insolite sur quatre roues

- 15:00 - - Nouvelles

Rouler vers le "soi mobile"

Acquise par Simon Harel grâce à une subvention de la Fondation canadienne pour l'innovation, une camionnette Mercedes-Benz qui a dans une autre vie servi à transporter des pilotes de formule 1 entre l'aéroport de Montréal et le circuit Gilles-Villeneuve est devenue l'un des laboratoires les plus originaux de l'Université de Montréal. Véritable studio d'enregistrement mobile, capable d'accueillir confortablement un sujet interviewé et une petite équipe de tournage, le véhicule dispose du matériel permettant le montage audio et vidéo et constitue le point d'ancrage lors d'opérations de sollicitation et de validation de témoignages sur le terrain. Tenant à la fois du camp de base et de la cabine d'enquête, le studio est un "lieu de recherche immergé dans la ville et branché en temps réel sur une banque de données interactive". C'est en vivant le quotidien de la rue avec le studio mobile, parfois jour et nuit, que les enquêteurs entendent prendre le pouls de la métropole. Le Laboratoire du soi mobile est sorti du garage au printemps 2015 et a pris la route du Quartier des spectacles, au centre-ville de Montréal. Chauffeurs de taxi, musiciens du métro et itinérants transportent avec eux des récits de vie qui disparaissent trop souvent sans laisser de traces. "Ces récits méritent d'être mis en valeur et il faut faire preuve de créativité pour les recueillir", affirme M. Harel.

Voir le clip

Un laboratoire de recherche sur quatre roues
3 min 16 s

 

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer